Municipales 2020 : l’amélioration de la qualité de vie au coeur de notre projet pour Mouans-Sartoux

 Télécharger la Lettre de candidature de Christophe CHALIER

Chères Mouansoises, Chers Mouansois,

Pendant 6 ans, nous avons exercé avec passion le mandat de conseillers municipaux que les électeurs nous ont confié en 2014, avec la volonté d'incarner à la fois une opposition constructive, en votant les délibérations qui allaient dans le bon sens, mais aussi vigilante, en nous mobilisant face aux décisions contraires à l’intérêt des Mouansois.

Désormais, il nous appartient de proposer une autre voie, avec une nouvelle dynamique, pour changer, là où il le faut, le cours des choses à Mouans-Sartoux.

C’est dans cet esprit, et parce que je suis profondément attaché à notre ville, que j'ai décidé d'être candidat aux élections municipales du mois de mars prochain, avec au cœur de notre programme, l’amélioration de la qualité de vie des habitants.

GuillemetGauche 006df0 Pour les Municipales, mon parti c'est Mouans-Sartoux ! GuillemetDroit 006df0

Pour cela, je peux compter sur un collectif composé de femmes et d’hommes de talents qui m'accompagnent depuis plusieurs années et qui va encore s'étoffer avec l’apport de plusieurs personnalités d'horizons différents, toutes prêtes à s’engager et à s’investir pour notre cité.

Oui, c’est bien d’intérêt communal dont il est question aujourd’hui, et pour les Municipales, mon parti c’est Mouans-Sartoux !

La gestion d’une collectivité, quant à elle, doit être regardée dans son ensemble. En cela, l'équipe sortante ne peut pas se servir de quelques faire-valoir pour tenter d'occulter tout le reste.

Le Maire a un bilan. Certes difficile à assumer pour le candidat, et pour cause, il tient en trois mots : BÉTON, BÉTON, BÉTON

Ce qui se réalise sous nos yeux aujourd'hui, c'est exactement ce contre quoi André Aschieri s’est battu. De nombreux habitants ne retrouvent plus à Mouans-Sartoux ce qu'ils sont venus chercher ici en s'installant il y a plusieurs années. Nous sommes face à une véritable rupture.

GuillemetGauche 006df0 Le bilan du Maire-sortant tient en trois mots : BÉTON, BÉTON, BÉTON… GuillemetDroit 006df0

Et la majorité actuelle entend poursuivre dans cette voie, avec notamment le projet démesuré de réaménagement de l'ancien centre d'apprentissage à côté du cinéma : 6.000 mètres carrés de planchers, 15 mètres de hauteur, 2 ans de travaux... en plein cœur du centre-ville.

Au passage, sans la moindre concertation avec les citoyens qui seront mis devant le fait accompli, une fois que tout aura été décidé de façon irréversible comme pour le parking intermodal du Château.

Et demain encore, avec l’extension du musée de l’Art Concret, autre projet sur lequel la municipalité avance masquée à l'approche des élections par crainte d’être désavouée par le suffrage universel.

Pire encore, on nous annonce la construction de 1.000 logements supplémentaires à Mouans-Sartoux dans les années à venir !... Orientation de la majorité que nous désapprouvons avec force.

GuillemetGauche 006df0 Loger des familles n’impose pas de défigurer notre territoire GuillemetDroit 006df0

Oui, il faut loger des familles, mais cela n’impose pas pour autant de défigurer notre territoire. Je veux que la commune renoue avec un urbanisme harmonieux et maîtrisé.

Et puis, durant le mandat qui vient de s’écouler, trop d'argent public a été dépensé dans des travaux déconnectés des réalités du quotidien.

A l'avenir, chaque euro investi devra participer à l'amélioration du cadre de vie des Mouansois, en matière de déplacements, de sécurité, d’espaces de jeux pour les enfants, de rencontres intergénérationnelles, de pratique du sport en plein air... pour ne citer que ces domaines-là.

Autant d’initiatives pour ajouter du bleu et du vert dans nos vies, comme par exemple, avec la piétonisation éphémère du « boulevard urbain » le week-end et certains jours fériés.

GuillemetGauche 006df0 A l'avenir chaque euro investi devra participer à l'amélioration du cadre de vie des Mouansois GuillemetDroit 006df0

Au-delà de ça, nous devons engager une réflexion plus globale sur la requalification et l’embellissement de cette artère pour qu’elle irrigue notre centre-ville et nos commerces de proximité plutôt que d’être exclusivement un chemin de traverse que beaucoup empruntent sans jamais s’arrêter à Mouans-Sartoux.

Autre engagement fort de notre Équipe sur les grands projets : celui d'associer les citoyens aux processus de décisions au sein d’une assemblée mixte afin que ce ne soit plus seulement une poignée d'élus qui décide seule du Mouans-Sartoux de demain.

S’il y a bien un sujet qui me tient à cœur, c’est la proximité avec les Mouansois. Ce lien essentiel entre élus et citoyens s’est abîmé. Il faut le reconstruire pour restaurer la confiance et le dialogue.

GuillemetGauche 006df0 Il faut reconstruire ce lien essentiel entre élus et citoyens pour restaurer la confiance et le dialogue GuillemetDroit 006df0

Réinventer la proximité à Mouans-Sartoux fait aussi partie de nos ambitions pour la commune.

C’est pourquoi je proposerai la création d’une structure municipale chargée de l’amélioration de la qualité de vie, avec des interlocuteurs par quartier dont la première des préoccupations sera de répondre aux problématiques rencontrées par les administrés dans leur vie de tous les jours.

Depuis 2015, un an seulement après les précédentes élections municipales, on a imposé aux Mouansois un Maire qu’ils n’avaient pas élu. D’ici quelques semaines, les électeurs retrouveront la possibilité de s’exprimer librement.

Ensemble, faisons de ce moment démocratique une opportunité pour co-construire demain un projet de territoire ambitieux pour Mouans-Sartoux et ses citoyens.

Tout est possible lorsqu’on s’engage pour ses idées avec passion

Le Maire de Mouans-Sartoux craint de confronter son projet du coeur de ville au suffrage universel

Il y a quelques jours, lors du dernier Conseil municipal, une délibération a mis en lumière de façon totalement involontaire, l’avancement à grands pas du futur projet immobilier situé sur le site historique du « Vieux-Château », en plein centre-ville de Mouans-Sartoux.

En effet, nous apprenions ce soir-là, que le permis de construire est actuellement en cours d’instruction par les services de la Ville, mais qu’aucun document, telle qu’une insertion dans le site qui permettrait de mieux appréhender l’ampleur de la construction, ne sera divulgué, pas même aux élus siégeant en commission d’Urbanisme dont je fais partie…

Encore une fois, cela traduit l’opacité avec laquelle la « Majorité » entend manœuvrer sur ce projet, alors que nous réclamons depuis des mois plus de transparence et une véritable concertation avec les citoyens.

Que savons-nous aujourd’hui, si ce n’est pas grand chose, et pour cause…

Six mois plus tôt, la municipalité a acté la vente du terrain à un opérateur immobilier afin qu’il y réalise plus de 6.000M2 de surface de planchers : logements, bureaux, salle de spectacle et locaux municipaux…

Qu’en échange d’une décote de 500.000€ consentie au promoteur sur la valeur du foncier, c’est ce dernier qui réalisera les travaux d’aménagements intérieurs des locaux municipaux, sans que cela n’ait fait l’objet d’aucune mise en concurrence.

Mais au-delà des décisions unilatérales qui viennent de se succéder, la réalité est que le Maire de Mouans-Sartoux sachant ce projet impopulaire craint de le confronter au suffrage universel et tente d’enjamber la prochaine élection municipale sans en dévoiler le contenu auparavant.

Or, les Mouansois sont en droit de savoir à quoi ressemblera leur cœur de ville d’ici 18 ou 24 mois et de ne pas être, encore une fois, mis devant le fait accompli, lorsque tout aura été décidé de manière irréversible.

Et si, comme le laisse penser près de 400 contributions recueillies en à peine deux mois au travers de notre consultation « les contours du Cœur de ville se dessinent avec vous », ils aspirent à autre chose que de voir ce grand espace ouvert comblé par des milliers de mètres cubes de béton, alors il faut l’entendre d’urgence !

RECHERCHE

RÉSEAUX SOCIAUX